Actualités

Omexom en France lance la construction de deux centrales solaires sur d’anciens sites miniers d’uranium

France / Énergies renouvelables / Power / Solar
image

Omexom en France débute le projet de revalorisation de deux anciennes exploitations minières d'uranium. L’objectif est de construire sur ce terrain des centrales photovoltaïques pour le compte de NEOEN, société française spécialisée dans la production d'électricité à partir d'énergies renouvelables.

Les deux projets sont situés sur des terrains appartenant à ORANO (anciennement AREVA), acteur majeur de l’énergie et du nucléaire en France.

Omexom et NEOEN ont tous deux une expérience dans la revalorisation de sites dégradés tels que d’anciennes carrières, décharges ou aérodromes abandonnés ; Les deux tiers d’un récent appel d’offres gouvernemental remporté par NEOEN sont des projets de ce type. Omexom en France a récemment achevé une centrale solaire flottante sur un ancien lac de carrière.

Le fort potentiel de développement de centrales solaires sur d’anciens sites industriels

Conformément aux accords internationaux, la France s’est fixée pour objectif d’atteindre 32 % d’électricité renouvelable dans son mix énergétique d’ici 2030. L’énergie solaire, dont les coûts de production ne cessent de baisser, est un élément important pour atteindre cet objectif.

Toutefois, la question qui se pose est celle de la place ! L’espace est cher et les terres pouvant accueillir les centrales solaires sont en concurrence avec d’autres activités prioritaires telles que les terres agricoles et les espaces verts.

En 2018, le gouvernement a mis en place un groupe de travail dédié appelé « Place au soleil » qui traite de ces questions et d’autres.

En plus des recommandations, le groupe de travail promeut les installations de centrales solaires sur les terrains dits « abandonnés », comme les anciens sites industriels.

Dans une étude publiée en avril 2018, l’Agence française pour la transition écologique (ADEME) a ​​évalué le potentiel national de ces sites à un total de 49 GW.

Construction clé en main de la centrale PV Baconnière 13,9 MWc en région Pays de la Loire

Le projet photovoltaïque de La Baconnière, situé dans la commune de Sèvremoine, en région Pays de la Loire est prévu pour être opérationnel pendant au moins trente ans.

NEOEN a loué le terrain pour y installer une grande centrale solaire au sol de 35 000 panneaux photovoltaïques sur une superficie de 14 hectares.

La centrale atteindra une puissance totale d’environ 13,5 MWc. L’énergie produite alimentera environ 5 000 foyers (hors chauffage).

Construction clé en main de la centrale PV Bernardan de 13,4 MWc en région Nouvelle Aquitaine

NEOEN investira 10 millions d’euros pour construire un parc photovoltaïque au sol au lieu-dit « Le Bernardan », sur un site minier d’uranium désaffecté de 18 hectares, également propriété d’ORANO.

Le projet est divisé en deux grandes zones. Avec une puissance totale installée de 12,3 MWc, la centrale devrait avoir une production annuelle de 15 071 MWh, ce qui correspond à la consommation de 5 500 ménages hors chauffage. La durée de vie  prévue pour ce site est de trente ans.

Les deux sites présentent des particularités en termes d’enjeux environnementaux, ainsi que dans le domaine de la radioprotection des travailleurs. La construction débutera ce mois-ci, avec une mise en service en octobre pour La Baconnière et en novembre pour Bernardan.

Omexom en France sera également en charge de l’exploitation et de la maintenance des centrales pour une durée de 20 ans.