Actualités

Revalorisation de sites dégradés par la production d’énergies renouvelables

Power / Biodiversité / Climat / Environnement / Solar
image

Le 28 septembre 2021, les équipes de Neoen, accompagnées de celles d’Omexom en France ont inauguré la centrale photovoltaïque de Paulmy (Indre-et-Loire), centrale solaire construite sur un site dégradé. En participant à la réalisation de cette centrale, Omexom contribue à la valorisation du territoire en donnant une seconde vie à un site dégradé. Retour sur l’histoire de ce projet.

Paulmy-solaire-omexom

Valorisation de sites dégradés

Aujourd’hui en France, la part du solaire ne représente que 12,6 GW de puissance installée. Malgré sa progression de 9% sur un an au premier semestre, la France reste « en retard »par rapport à ses voisins.

Pour accélérer le développement du solaire en France, la Commission de régulation de l’énergie encourage la reconversion de sites dits dégradés, notamment de carrières en fin de concession ou en friche.

Privilégier le développement des centrales au sol sur les sites dégradés permet également d’éviter les conflits d’usage notamment avec les terres agricoles.

D’après l’ADEME, les zones délaissées représentent un potentiel de 53 GWc.

Ainsi, l’utilisation de sites dégradés est donc une aubaine pour la croissance des énergies renouvelables.

 

« Le solaire représente 3,1 % de la demande d’électricité en France, en hausse de 3% par rapport à l’année précédente ».

Le SER (Syndicat des Energies Renouvelables)

Une centrale photovoltaïque construite sur une ancienne carrière d’argile

A Paulmy, en Indre-et-Loire, la mission confiée à Omexom et pour le compte de Neoen était de construire une centrale solaire photovoltaïque sur le sol réaménagé d’une ancienne carrière kaolinique. D’une superficie totale d’environ 20 hectares, il s’agit aussi de la deuxième centrale photovoltaïque en région Centre-Val-de-Loire.

Pourquoi Paulmy ? Tout simplement car la commune bénéficie de 1 860 heures de soleil par an, ce qui en fait ainsi un lieu de prédilection.

Paulmy-solaire-omexom

Sur ce projet, Omexom est présent sur l’ensemble du processus de construction de la centrale : depuis sa conception jusqu’à la mise en service mais également l’exploitation maintenance sur les 20 prochaines années.

Les équipes Omexom ont installé 26 000 panneaux représentant 11,7 MWc de puissance photovoltaïque afin de produire de l’électricité pour 3 500 foyers. En cumulé, les travaux ont duré huit mois.

 

Le plus grand défi de cette centrale ? Construire un terrain compatible à la construction d’une centrale solaire. C’est-à-dire qualifier les matériaux en place pour créer une méthode de mise en œuvre en déblais remblais afin de créer un site qui soit compatible à la mise en œuvre de fondations de type pieux battus.

 

« La transformation d’anciennes carrières en centrales produisant de l’énergie renouvelable permet de valoriser un foncier dégradé en lui donnant une nouvelle vie plus « verte ».

Daguin Yves

Chef d'entreprise Omexom en France

Paulmy-omexom-solaire

Zoom sur la biodiversité

Sur ces sites dégradés, nombreuses sont les espèces s’y étant installées. Préserver les milieux naturels est l’un des axes prioritaires de l’ambition environnementale de VINCI. Ainsi, pour chaque projet, l’objectif est de réduire au maximum leur incidence sur les milieux naturels et de développer des solutions pour préserver les ressources et favoriser la renaturation écologique.

 

A Paulmy, afin de ne pas impacter les milieux environnants, la réalisation d’une trame verte et bleue a permis d’identifier tous les enjeux et toutes les mesures à prendre.

En effet, ce sont tout d’abord 53 espèces d’oiseaux qui ont été identifiées sur site, dont 43 protégées et 4 inscrites à l’annexe I de la Directive Oiseaux.

 

Ainsi, l’implantation et la conservation de jeunes plantations favorables à la reproduction de ces espèces a été l’une des préoccupations environnementales de la mise en place de ce projet.

D’autre part, la conservation des 7 mares au sein même de la centrale pour accueillir les 7 espèces d’amphibiens, faisant l’objet d’une protection stricte au niveau national, a participé à la conservation et la préservation de la biodiversité sur site.

 

En participant à la réalisation de cette centrale, Omexom contribue à la valorisation du territoire en donnant une seconde vie à un site dégradé.