Actualités

Prêt pour le décollage : Omexom au Portugal termine la construction de la première ferme solaire portugaise de VINCI Airports à l’aéroport de Faro

Solar / Portugal / Power

L'unique aéroport international de la région de l'Algarve, Faro, accueille environ 9 millions de passagers par an. Depuis quelques mois, l'aéroport, exploité par VINCI Airports, autoproduit 30 % de ses besoins énergétiques grâce à l'énergie solaire et économise l'équivalent de 1 500 tonnes de CO2 par an. Le projet de l'aéroport de Faro illustre la force du réseau des entreprises VINCI, qui regroupe plusieurs expertises, dont celle d'Omexom au Portugal.

Découvrez le projet en vidéo

Engagements Environnementaux de VINCI Airports

VINCI Airports, opérateur de l’ensemble du système aéroportuaire au Portugal, a été le premier opérateur aéroportuaire à adopter, en 2016, une stratégie environnementale internationale. Afin d’accélérer la décarbonation de l’aviation, VINCI Airports s’est engagé à atteindre zéro émission nette de carbone avant 2030 dans tous ses aéroports au Portugal et dans l’Union européenne, soit 20 ans plus tôt que l’Accord de Paris.  

Depuis le début de la concession des aéroports du Portugal, VINCI Airports a activé des partenariats avec des organisations environnementales locales et a déjà réalisé une diminution de -16% des émissions carbone du réseau d’aéroports portugais entre 2018 et 2020. 

En choisissant Faro comme première ferme solaire intégrée dans un aéroport au Portugal, VINCI Airports a franchi une nouvelle étape dans la réalisation de son plan d’action environnemental dans la région de l’Algarve. 

« VINCI Airports a des ambitions fortes en matière de décarbonation de ses activités et le déploiement massif de parcs photovoltaïques fait partie de notre stratégie. Ce premier parc photovoltaïque en autoconsommation au Portugal est la preuve de notre ambition d’atteindre zéro émission nette de carbone  avant 2030 en Europe et démontre l’efficacité des synergies au sein du groupe VINCI .»

Joffrey Maï

directeur de l'environnement de VINCI Concessions

La force d’un réseau mondial

Cette centrale solaire, qui aura une capacité de 3 MWc, est financée, développée et exploitée par SunMind, une filiale de VINCI Concessions, et vendra l’électricité produite à VINCI Airports par le biais d’un Corporate Power Purchase Agreement (CPPA) sur site. SunMind, une start-up incubée au sein de Leonard, le programme d’intrapreneuriat de VINCI, propose aux entreprises de concevoir, financer, construire et entretenir une centrale solaire photovoltaïque en autoconsommation sur leur toit ou sur une surface non utilisée et de leur fournir l’électricité produite à un prix compétitif et garanti sur le long terme. 

À l’aéroport de Faro, Omexom au Portugal est le contractant clé en main pour SunMind, en charge de fournir l’équipement, d’installer et mettre en service 6440 panneaux solaires PV. Une fois les panneaux installés sur une surface de 4,7 hectares, Omexom a connecté la ferme solaire au réseau électrique interne de l’aéroport. 

Les avantages de l’expertise locale

Dans son approche, le projet de Faro est un parfait exemple du modèle du groupe VINCI : des entreprises décentralisées fortement ancrées localement. 

« Ce projet touche beaucoup d’entreprises différentes dans le groupe. Il touche VINCI Concessions, il touche la marque Omexom. C’est un parfait exemple des synergies du groupe », a déclaré Paulo Ramos, Operations Project Manager pour Omexom au Portugal. 

Travailler sur un projet aux dimensions internes aussi fortes n’était pourtant pas une faveur. Bien au contraire. 

« Nous devons faire nos preuves. Tous les regards sont tournés vers nous, et nous devons livrer un projet à la pointe de la technologie. » 

Entre l’approvisionnement en matériaux, le travail dans une installation aéroportuaire et sur un terrain difficile, les défis étaient nombreux. 

Des défis liés aux matériaux et au lieu

L’arrivée du COVID-19 avant la construction a créé des problèmes d’approvisionnement en matériaux, non seulement en termes de prix, mais aussi en termes de délais. De l’augmentation de l’énergie, des matières premières et du fret à la disponibilité, la pandémie a affecté l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement du secteur photovoltaïque. 

Les sites aéroportuaires apportent leur propre lot de contraintes  : l’introduction d’équipements dans une zone aussi réglementée nécessite des autorisations spéciales. 

La construction du projet s’est faite sur un ancien chantier de construction, et cela peut réserver quelques surprises. L’équipe Omexom a en effet découvert d’anciennes structures souterraines, telles que des dalles de béton qui ont dû être retirées avant de procéder aux travaux de fondation. 

Perspectives sur l’autoconsommation au Portugal

Un autre aspect sur lequel Omexom au Portugal peut apporter son expertise est celui de l’autoconsommation d’énergie solaire. L’autoconsommation photovoltaïque consiste à produire de l’énergie sur place grâce à des panneaux solaires afin de réduire ou d’enlever la dépendance au réseau. Alors qu’elle commence à peine dans de nombreuses régions du monde, ce n’est pas nouveau au Portugal, explique Luís Silva, Business Unit Manager pour Omexom Portugal, qui travaille dans ce secteur depuis plus de douze ans. 

Mais même dans ce cas, il y a encore de la place pour le progrès et l’amélioration. « Le potentiel est énorme. Les prix de l’énergie sont si élevés actuellement que les entreprises font le calcul et veulent investir dans ce type de projet », explique Luís. « Je pense que la mentalité des entreprises est facile à changer en ce moment, et il y aura beaucoup d’opportunités. Pas seulement pour le photovoltaïque, mais aussi pour l’hydrogène vert fabriqué à partir de l’énergie solaire ; l’état d’esprit est présent. » 

Découvrez plus de photos du projet